EDITION FRANÇAISE

Posts Tagged ‘valeur metier’

Utiliser la technologie comme moteur de l’innovation

In général on décembre 21, 2011 at 1:27

Même si l’innovation est largement reconnue comme élément clé de la réussite des entreprises, la réalité de tous les jours montre que beaucoup d’organisations ne s’engagent que très peu en termes d’innovation. Pourtant, beaucoup de managers sont conscients de ce dilemme mais leur environnement métier et informatique est trop rigide pour qu’ils puissent réagir suffisamment vite lorsqu’une opportunité se présente. Ainsi, il est primordial que les managers soient au fait de la technologie et qu’ils comprennent l’immense potentiel de changement que peut générer l’informatique. Pour s’assurer que leur entreprise reste compétitive, ils doivent réfléchir à la façon dont ils veulent utiliser l’informatique pour favoriser connaissance et innovation.

Seules les entreprises qui parviennent à utiliser la technologie comme un levier d’innovation sont capables de dépasser rapidement leurs concurrents qui, eux, contrôlent l’informatique et/ou leurs processus en utilisant une bureaucratie excessive en termes de gouvernance, de centres d’excellence et de meilleures pratiques. Dès qu’une entreprise laisse passer un jour sans innover, elle régresse car l’économie est comme une autoroute à six voies où l’on roule de plus en plus vite. Si l’entreprise s’arrête pour exécuter des processus d’innovation fastidieux afin de décider si elle doit continuer tout droit ou sortir de cette autoroute, elle va vite finir écrasée. Si elle rate la bonne sortie, elle va perdre beaucoup de temps et d’argent. Une entreprise doit prendre ce type de décisions mille fois par jour et plus cela se fait de manière automatique, moins elle aura à réfléchir à la direction à prendre par rapport aux conditions externes. Le changement évolutif ne peut pas être encodé dans un processus d’innovation. Limiter l’expression des connaissances ainsi que le changement à travers l’optimisation du processus a des conséquences dramatiques à long terme.

La seule solution qu’ont les entreprises pour améliorer leurs processus d’innovation et les nouvelles pratiques grâce à la transparence, la flexibilité et l’adaptabilité, c’est d’utiliser une architecture métier intégrée qui inclut stratégie, fonctionnalités, communication, entités métier et processus. En revanche, cela exige que les utilisateurs puissent interagir et que tout ne soit pas figé par des processus prédéfinis. Il est indispensable de pouvoir partager l’information de façon collaborative et de pouvoir exécuter librement le workflow en choisissant parmi de nombreuses tâches possibles tandis que les managers peuvent intervenir pour indiquer la direction à suivre ou apporter des conseils. Contrairement à la bureaucratie et à la méthodologie qui agissent comme un frein, la technologie permet de responsabiliser chacun des acteurs, leur fournit les moyens d’atteindre un objectif particulier et de générer de la vraie valeur pour leur entreprise.

Publicités