EDITION FRANÇAISE

Nouvel ouvrage sur le thème de l »Adaptive Case Management »

In général on mai 17, 2010 at 12:31

« Mastering the Unpredictable » ou « La maîtrise de l’imprévisible » est le titre d’un nouveau livre publié récemment qui traite de différents aspects et explique notamment comment l’informatique peut supporter le travail intellectuel ou les processus non structurés, dans des environnements de travail modernes.
A cet effet, le livre explique que la gestion de cas doit être considérée à part des notions conventionnelles de gestion des processus métiers.

Max J. Pucher, Chief Architect d’ ISIS Papyrus, a contribué à cette publication avec un chapitre intitulé « The Elements of Adaptive Case Management ». Au centre de ses considérations se trouve le fait qu’aujourd’hui beaucoup d’installations de solutions de gestion des processus et de gestion de cas sont en totale contradiction avec les concepts de gestion moderne. Même si cela s’applique à tous les travailleurs, le phénomène est encore plus marquant chez les ingénieurs de la connaissance ou knowledge workers.
La motivation est obtenue en donnant plus d’autonomie aux personnes afin qu’elles deviennent les membres d’une équipe de valeur et non pas en implémentant des processus rigides orientés commandes et contrôle. L’Adaptive case management est le centre de gravité pour la gestion des processus, de contenu, et de la relation clients et joue par conséquent un rôle clé dans la réalisation et la concrétisation des objectifs commerciaux.

Alors que l’ACM vise à étendre les avantages de l’adaptabilité au niveau des ingénieurs de la connaissance ou knowledge workers, Monsieur Pucher propose d’étendre cela aux processus adaptatifs « Adaptive Process » qui, combiné à un paradigme d’autonomisation, permettrait de transformer les ouvriers en ouvriers qualifiés plutôt que de juste automatiser les tâches de ces personnes.
La technologie des processus adaptatifs (Adaptive process technology) livre l’information structurée (données métier) et non structurées (contenu) aux membres d’organisations structurées (business) et non structurées (social) pour qu’ils effectuent en toute sécurité—et adaptent en permanence et de façon interactive les connaissances recueillies lors de l’exécution— leur travail structuré (processus) et non-structuré (cas) de manière transparente et vérifiable (auditable).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :